Développement local

Au service de la promotion de la population locale, le foyer Tanjomoha s’engage chaque année dans des projets de développement agricoles ou ruraux. Les quelques exemples cités ci-dessous ne sont pas exhaustifs.

Projets de développement agricole

C'est l'axe de développement privilégié par Tanjomoha. Depuis plusieurs années, le Foyer mène et finance de nombreuses actions destinée à améliorer la sécurité alimentaire de la région. 

    1. Relances agricoles post-cycloniques ayant touché des milliers de familles (7000 en 2010, 14 000 en 2011 et 20 000 familles inscrites sur nos listes en 2015). La promotion de la culture des légumes et du riz et l’introduction de nouvelles espèces plus performantes ont permis aux populations sinistrées de relever la tête.
    2. Travaux de drainage et d'irrigation menés dans de nombreuses communes, création d'un barrage d’irrigation de rizières sur la commune de Vohindava.
    3. Création de centaines de nouvelles petites fermes, conquises sur des terres en friches, grâce à des VCT (Vivres Contre Travail) afin d’aider surtout les jeunes couples à s’installer sur de nouvelles terres.

 

Reconstruction d'habitations

Suite aux terribles cyclones Hubert (2010), Binguiza (2011) et Chedza (2015) qui ravagèrent la région de Vohipeno, le Foyer de Tanjomoha a lancé à chaque fois un vaste programme de reconstruction.

Préparées en kit à Tanjomoha, plus de 1000 cases solides furent ensuite remontées dans les villages. Et après le passage du cyclone Chedza (2015), Tanjomoha a reconstruit 520 nouvelles maisons. De plus, la réparation rapide de ponts et de routes a aussi été prise en charge par le foyer.

Le reboisement

La déforestation est allée bon train à Madagascar, spécialement à cause des cultures sur brûlis sans lendemains, enfreignant les lois civiles que personne ne s’occupait de faire respecter. Notre Sud-Est, jadis, couvert d’immenses forêts primaires, riches en bois précieux et en essences variées, ne donne maintenant plus que le triste spectacle de collines dénudées et infertiles.

Face à ce spectacle désolant, une seule solution : planter des arbres ! Esquissé en 2006, c’est en 2011 que le programme de reboisement de Tanjomoha prit son essor. Avec environ 30 000 nouveaux arbres plantés chaque année, nous aurons atteint en 2017 notre objectif de 150 000 arbres poussant sur 120 hectares. Notre objectif est double :

      1. Assurer partiellement l'autofinancement de Tanjomoha d’ici quelques années, grâce à l'exploitation du bois.
      2. Donner un exemple de reforestation réussie, afin d'encourager les populations locales à planter !

Vous êtes ici : Accueil Développement local